ConnexionAccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupes

Partagez | 
 

 L'invasion des Barbares

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Seigneur des Loups Noirs
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie multi contre autres joueurs
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 31/10/2008
Localisation : Dans les déserts.
Nombre de messages : 5244
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: L'invasion des Barbares   Mer 2 Mar 2011 - 18:33

oui mais detruire le decors , c'est jouer la facilité ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Falkord
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie multi contre autres joueurs
Age : 22
Masculin
Date d'inscription : 13/04/2008
Localisation : Bourg-en-bresse
Nombre de messages : 1382
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: L'invasion des Barbares   Mer 2 Mar 2011 - 19:15

Même sans détruire ça reste facile gros sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc dit le bien monté
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 44
Masculin
Date d'inscription : 25/03/2007
Localisation : 13 Salon de Provence
Nombre de messages : 3133
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: L'invasion des Barbares   Mer 2 Mar 2011 - 21:33

bravo les barbares ,mais vous etes pas dés plus rapides quand meme hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://watbot.johanna@neuf.fr
General RT
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : Sans préférence
Age : 28
Masculin
Date d'inscription : 10/12/2009
Localisation : dans les montagne
Nombre de messages : 3085
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: L'invasion des Barbares   Jeu 3 Mar 2011 - 15:33

Seigneur des Loups Noirs a écrit:
oui mais detruire le decors , c'est jouer la facilité ^^


oui mais faut être logique loup noir sa fesait déjà des années qu'on étais acoster sur ces terre, alors normale qu'on décide de mieux s'établir un campement millitaire au lieux de rester dans notre petite barque a attendre tout en produisant de faible ressource

pour ma part j'ai aussi détruit l'arrière du bateau sachant qu'on ne devais pas repartir de suite, le bateau étais inutile si tu avais mentionner qu'on devais repartir avec se même bateau je l'aurais pas fais.seulement pour le challenge

pour moi comme barbarius m'avais laisser son gisement de pierre la pierre d'extra en détruisant le bateau m'étais donc inutile mon éco étais suffisament productif c'étais plutot pour construire des masure ainsi que mon poste d'ingénieur j'ai pus par la suite me batîr une 10 aine d'atelier d'arba qui auron été tout mon économie sur cette partie

oui luc on est pas les lumineux nous par contre jamais on recule avec nos armée lourde sa prendras le temps que sa prendras ma plus grose érreur est d'avoir fais ces saleter d'archer monter on as beau en avoir 100 face a un spadasin on se doit de reculer tout l'armée alors qu'avec des arbalètrier c'est les groupe de 100 spadassin qui recule méchant une érreur qui ne se reproduiras plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: L'invasion des Barbares   Jeu 3 Mar 2011 - 23:51

Nous rejoignons les forces du Commandeur et de sa légion. Ce dernier nous apprend que la bataille principale a eu lieu entre la Seconde Légion dirigée par l'Abbé et les Loups. L'Abbé a décidé de partir sans attendre les renforts pour combattre les Loups, cherchant à rejoindre le centre de l'île, où se trouve le Patriarche de la famille ennemie. De notre côté, nous sommes envoyés sur une colline avancée, a priori déserte, pour établir un avant-poste. En compagnie du Général, nos troupes s'élancent vers cette position, qui a certes le mérite d'être dégagée, mais nous exposent aussi considérablement en cas d'attaque. Et nous ne tardons pas à comprendre que cette position était bel et bien piégée. Depuis les environs, des cors rugissent, annonçant les garnisons ennemies. Nous envoyons rapidement des cavaliers demander des renforts, mais ces derniers sont rattrapés dans leur course par des archers montés, et tués en chemin. Totalement encerclés, nous sommes à la merci de nos ennemis.

  • Assaut du Loup 02 - Le piège fatal



Nous comprenons que les troupes qui n'ont attaqué quand nous avons désiré accoster n'étaient qu'un faible échantillon, et que nos ennemis disposent d'innombrables armées. Sur cette colline, le Général se répartit les forteresses ennemies sur la droite, tandis que nous nous occupons des ennemis à gauche. Saladin sera maîtrisé dès le début de la partie par une petite poignée de valeureux arbalétriers, et n'aura jamais l'occasion de représenter une menace. Il en ira différemment pour le Loup et le Calife, et nous concentrerons l'essentiel de nos forces à combattre le Loup, ses volées de mangonneaux pulvérisant nos murs, tandis qu'il nous faudra dresser de nombreuses palissades contre les indestructibles balistes incendiaires du Calife. Nous utiliserons l'appui feu d'une baliste incendiaire pour détruire Saladin, tandis que, dans l'ensemble, malgré quelques débuts d'incendie résultant des balistes incendiaires vicieuses du Calife et du Loup, la situation sera sous contrôle.

Malheureusement, le Général semblera peiner à lutter contre tous les fronts. Dépassés par les évènements, ses stratèges ne sauront plus où donner de la tête, et les incendies se multiplieront, tandis que les hommes du Général, recroquevillés sur une tour face au Loup, mourront progressivement, trépassant les uns après les autres. L'amère réalité sautera bientôt à nos yeux : seule la Horde pouvait réussir à sauver nos carcasses. Là, les catapultes du Loup achèvent de détruire la palissade du Général, des brèches énormes se formant ici et là, tandis qu'une à une, les constructions de notre allié s’écroulent sous les mangonneaux et les catapultes adverses. Un rugissement de colère s'élève des tréfonds de la plaine environnante, et les troupes ennemies se ruent à l'assaut de la colline. Esclaves, archers montés, spadassins européens, hallebardiers, spadassins arabes, tous s'élancent, motivés par le désir de nous achever, de nous piétiner. Nous répondons avec une rage barbarienne, envoyant nos troupes sur les palissades, balançant des nuées de cailloux pour stopper les ennemis. Là, une pierre fracasse le crâne d'un esclave, son corps désarticulé roulant dans la poussière, répandant des traînées rougeâtres de sang derrière lui. Les chevaux de nos ennemis piétinent sur les cadavres, s'écroulant sur eux-mêmes, tandis que les spadassins européens succombent sous nos attaques rageuses. Peu à peu, le flux des ennemis se ténue, et nous poursuivons la bataille. Nous maîtrisons plus ou moins nos trois ennemis, le Loup s'évertuant à nous attaquer, et nous nous heurtons au Wazir, dans une lutte infernale et terrifiante. Ses dizaines de balistes nous agressent, les flèches enflammées s'écrasant contre nos tours, mais parvenant parfois à atteindre nos hommes. Un arbalétrier touché tombe de la tour, se désarticulant dans un craquement sinistre sur une muraille protégeant nos carrières, avant de rouler sur le sol. Nos hommes n'ont même pas le temps. Les batailles se poursuivent pendant des heures et des heures, les ennemis vomissant des légions entières. Toute la région résonne de cette infernale bataille, qui rappelle à notre seigneur les temps anciens.

Nos mangonneaux s'abattent avec fureur sur les ennemis, et, au milieu des fracassements des tours qui s'effondrent, les flammes de l'Enfer ne tardent pas à venir. L'une de nos balistes incendiaires répand en effet un terrifiant feu purificateur sur le Wazir, dont les masures s'enflammeront comme d'immenses torchères, son château se transformant en une torchère vivante, illuminant nos courtes nuits. Pendant ce temps, le Général se reconstruit, bénéficiant de notre assistance matérielle, reconstruisant son économie, puis son industrie militaire.


Pendant de nombreuses années, la défense ne pourra être assurée que par un seul des deux joueurs

Progressivement, le Général se reconstruit. Le reste se noie dans l'océan de sang, de rage et de dévastation qui suivra.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
General RT
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : Sans préférence
Age : 28
Masculin
Date d'inscription : 10/12/2009
Localisation : dans les montagne
Nombre de messages : 3085
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: L'invasion des Barbares   Ven 4 Mar 2011 - 0:13

oui cette mission a été brulante c'est le cas de le dire pendant une 10 aine d'année ma présence aura été innéficace pour vous donner une idée barbarius a réussi a ateindre la taille maximal d'armée alors que moi j'étais encore a la case départ son team work dans cette partie auras été indispensable.

heureusement on auras réussi cette mission du premier coût,cmme son armée étais au maximum il auras pus m'envoyer pratiquement tout ces bien arbalètre,pierre,bois,armure un peut de tout une fois la première tour lever sur mon côter la bataille étais bien plus simple comme j'avais mes première troupe une 20 aine d'arbalétrier enragé

de suite on a construit 2 autre tour de mon coter et finalement pus commencer mon éco

j'ai pris 2,3 screen de notre aventure

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'invasion des Barbares   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'invasion des Barbares
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'invasion des Barbares
» Barbarius & Vandal, l'invasion des Barbares
» Les invasions barbares ! Galerie WAB du club Rathelot.
» [Horde] 29/10/2010 - Invasion des Réprouvés - Le retour !
» [Zdoom] Invasion UAC RC5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stronghold Crusader Les Templiers :: Le champ de bataille :: Campagnes Multijoueurs :: Assaut du Loup-
Sauter vers: