ConnexionAccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupes

Partagez | 
 

 La Croisade du Mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Attila
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : Colomiers à côté de Toulouse(31)
Nombre de messages : 10293
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 12:03

Mission 24
Line Dunia
Cette mission n'a pas de difficulté particulière même en très difficile il suffit juste de bien utilisé la masse effect!


Il me restait encore un bon nombre d'homme à la fin de la bataille!


Et qui entraine toujours une autre victoire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 12:39

Que vive le Mass Effect ! Bien joué, comme toujours.


Mission 25
Haesthentel




Aussi insaisissable que le vent, vous continuez avec brio à mettre en échec nos ennemis. Vous le savez déjà, vous avez galvanisé le moral de nos troupes, et le mien, par la même occasion. L'annonce de la chute de Synaesthesia a mis en berne le moral de nos ennemis, amplifiant du coup celui de mes troupes. Le résultat est que Leindelfield est maintenant entre nos mains. Pour combien de temps, je l'ignore, mais nous avons enfin pris ce damné fort. Les pertes sont nombreuses dans les deux camps, mais les troupes d'Arthur ne devraient maintenant plus tarder. D'après ce qu'il m'a dit dans ses missives, c'est Vottigern qui enverra ses propres hommes, Arthur préférant se concentrer sur les défenses des comtés du Nord. Je n'ai pas encore eu le temps de vous féliciter pour la prise de Synaesthesia, voilà qui est chose faite. Vous avez terrassé Volpe, mentalement, en tout cas. Il ne se remettra jamais d'un coup pareil. En un sens, il est déjà mort, sa carcasse tombera bientôt entre nos mains, et je pourrais enfin me venger.

Pour tout vous dire, même hier, je me souciais peu de la rébellion. Pour moi, un Roi remplacerait un tyran, ce qui ne changerait dans le fond pas grand chose. Je n'ai jamais cru à un héros providentiel, qui ferait passer les intérêts de la nation avec ceux de sa propre caste. Les Pendragon ne m'ont jamais semblé être des héros capables de changer la situation de cette nation. Même avant l'invasion, tout n'allait pas à merveille : le peuple continuait à vivre dans la crasse, l'ignorance, n'étant tempéré que par des religions cupides et écrasées devant la puissance des Rois. En conséquence de quoi, j'ai toujours... Ma maison a toujours pensé qu'il valait mieux ne pas se mêler dans ces guerres, de simples luttes de pouvoirs entre familles dominantes. Si j'ai participé à cette guerre, ce fut essentiellement pour avoir des alliés afin de terrasser Volpe, mon plus grand rival. Voilà pourquoi j'étais allé à Gal Cindell, et pourquoi je vous ai accompagné dans les terres de Volpe, impressionné par vos talents. Cependant, je me disais qu'avec vous, j'avais enfin une chance de vaincre Volpe, qui, il faut le dire, était supérieur à moi sur le plan militaire. Ma seule chance de le vaincre était donc un allié au grand potentiel stratégique, vous en l'occurrence. Maintenant, Synaesthesia est tombée, ainsi que Leindelfield, et Dam Dimrol est de plus en plus proche.

Je ne peux pas vous dire que j'ai plus d'estime envers Arthur Pendragon. Il n'a cessé de se cacher durant cette guerre, venant enfin dans les terres de Volpe quand la situation est enfin stabilisée, quand il est sûr de ne pas tomber dans un piège grossier. Je n'ai aucune confiance en lui, mais je pense qu'agir pour mes intérêts personnels, en négligeant ceux de la nation, n'est pas tellement mieux qu'Arthur. Depuis des décennies, les Mordred sont repliés sur eux-mêmes, refusant d'aider les autres comtés. Nous ne cessions de critiquer les castes au pouvoir, alors que nous ne valions pas mieux qu'elles. J'ai compris ceci, et j'ai décidé de changer. Je comptais replier mes troupes dès la mort de Volpe, mais je poursuivrais jusqu'à la fin.

Pour cela, je vous remercie.

Mordred,
Leader rebelle





Sans surprise, vous avez encore filé entre mes doigts. Vous n'êtes pas un homme normal, et vous nous cachez quelque chose. J'en suis maintenant sûr, et mes investigations ont commencé. Mes hommes de confiance ne tarderont pas à découvrir votre secret. Je pense que vous devriez reconsidérer ma proposition, car je continuerai sans cesse à vous traquer. Si je vous tue, je gagnerai cette guerre. Alors, je ne vous lâcherai pas ! Mes hommes continuent à vous poursuivre, et vous ont repéré à Haesthentel.

Jadis, cette ville était le port principal du comté de Volpe. Cependant, avec l'accroissement des royaumes voisins, Haesthentel était insuffisante pour nourrir la demande. C'est de là qu'est née Synaesthesia. Haesthentel est ensuite devenu un port secondaire, petit port de pêche, qui entretenait d'intenses relations avec Synaesthesia, servant également de relais quand Synaesthesia était remplie. Vous avez pris ce port, et vous vous y réfugiez, préparant une expédition vers Guernegarde. Je sais que vous voulez en finir avec Volpe, mais je ne vous laisserai pas faire. Mes troupes sont positionnées devant Haesthentel, vous n'en sortirez pas vivant.



Nicolas Cromwell,
Grand Préfet


Aperçu du château : http://static3.filefront.com/images/personal/a/alexandrin/99419/mxxoqhnkmd.jpg

Lien pour télécharger la map : http://files.filefront.com/25+Haesthentelmap/;10907548;/fileinfo.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attila
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : Colomiers à côté de Toulouse(31)
Nombre de messages : 10293
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 14:08

Mission 25
Haesthentel
Mission assez délicate et particulière en très difficile!La porte est perdu quoique l'on fasse car les multiples trébuchets vise très bien!


Et dès que les ennemis ont rebouché les douves,c'est dans un élan général que l'ennemi attaque!La solution c'est le brai!


Et grâce au village qu'on brule soit même l'ennemi meurt!


Le problème,c'est que le village ne brule pas éternellement,la petite mass effect se chargera du reste!


Ce qui entraine donc une victoire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 14:16

Très bonne stratégie, Attila. Cela me rappelle la défense de Monteriggioni, où j'avais aussi incendié ma ville pour pouvoir massacrer les nombreux spadassins de l'adversaire. La fin se rapproche de plus en plus.


Mission 26
Guernégarde




Maintenant qu'Haesthentel est tombée, nous contrôlons une bonne partie du littoral, un avantage considérable. Il n'y a plus aucun port d'amarre sérieux entre les mains de l'ennemi, ce qui isole totalement Volpe, l'empêchant de recevoir des renforts. Malheureusement, il semblerait que les garnisons défendant la cote soient assez amaigries. Une grosse quantité de soldats a disparu. Je pense que Volpe a du s'entourer de nombreux soldats pour protéger Guernégarde, craignant qu'on ne le poursuive, pour l'achever. Et c'est exactement ce que nous allons faire !

Volpe a pris bon nombre de bateaux, ce qui ralentira considérablement sa route vers Guernégarde. Guernégarde ne comprend qu'un petit village de pêcheurs, sans aucune défense. Si vous prenez vos troupes actuelles, et le navire le plus rapide, vous pourriez rattraper Volpe, et prendre possession de l'île avant lui. A vrai dire, c'est la seule solution que nous ayons pour le tuer. S'il s'empare de Guernégarde et s'y réfugie, la prendre sera impossible, et nous ne pouvons pas sacrifier trop d'hommes pour sa capture. Tâchez de vous dépêcher, et partez rapidement.

De mon côté, j'attends les cavaliers de Vottigern avant de partir vers Sirith Cyathorn. Ce fort isolé continue encore à résister, mais je ne pourrais pas le prendre avec les troupes qu'il me reste, préférant les laisser ici, à défendre Leindelfield. Je compte sur Vottigern pour m'aider à prendre enfin Sirith Cyathorn. Tâchez d'en finir avec Volpe, et le moral des ennemis sera en berne, nous assurant enfin la victoire sur Volpe. Je ne peux pas vous cacher que mon cœur se comble de joie à cette idée.

Mordred,
Leader rebelle




Décidément, je vous retrouve partout ! Depuis Osghiliath, vous n'avez cessé de me traquer, prenant toutes mes villes, toutes mes belles forteresses ! Et vous êtes ici, souillant les terres de mes ancêtres, osant me ravir Guernégarde, mon dernier refuge. Vous avez détruit mes terres, détruit ma maison, détruit mes rêves, et maintenant, vous voulez me détruire, moi ? Ne me laisserez-vous donc jamais en paix ? Je vous hais, comprenez-vous. J'ai juré de vous tuer, mais je n'ai pas pu. Mais vous ne me tuerez pas, cela ne se peut.

Je suis en supériorité numérique, ayant emmené avec moi une armée suffisante. Elle devait à l'origine défendre l'île contre vous, car je savais que tôt ou tard, le chien de Mordred viendrait vers moi. Mordred vous a bien eu, n'est-ce pas ? Il s'est joué de vous, afin que vous détruisiez son principal rival. Le connaissant, il a déjà du écrire des lettres larmoyantes où il affirme vouloir agir pour le bien commun. Mordred a toujours agi comme ça : il manipule les talentueux afin de s'en débarrasser. Son objectif, ou plutôt, celui de son père, a toujours été d'accéder au trône. Il n'a jamais pu supporter qu'un faible comme Uther Pendragon, un "usurpateur", arrive au pouvoir. Sa maison était l'une des plus puissantes sur le plan militaire, mais c'est Pendragon qui a pris le pouvoir. Depuis, les Mordred leur vouent une haine farouche. Le père de Mordred ne cessait de critiquer Pendragon. Quand l'Empire a triomphé de nos armées, les Mordred ont affirmé que les Pendragon étaient trop faibles, et que la chute du royaume leur incombait. Mordred ne veut pas qu'Arthur arrive au pouvoir, il veut le pouvoir pour lui, et il se débrouillera ensuite pour vous supprimer, car vous êtes trop dangereux pour lui.

Mais à quoi bon vous dire tout ceci ? Vous n'en ferez qu'à votre tête, vous l'avez déjà prouvé jadis. Vos troupes sont épuisées, et peu nombreuses. Croyez-vous vraiment avoir une chance de me repousser ? Je n'ai nulle part où aller, je me battrais jusqu'à la fin. Mes troupes vous sont supérieures en nombre, et sont plus fortes que les vôtres. Peut-être ai-je enfin une chance de vous détruire. Le combat final est venu, misérable. Plus d'échappatoire, l'un de nous deux mourra !

Volpe,
Seigneur de Guerre


Aperçu du château : http://static3.filefront.com/images/personal/a/alexandrin/99419/lbggfjymym.jpg

Lien pour télécharger la map : http://files.filefront.com/26+Guerngardemap/;10923031;/fileinfo.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attila
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : Colomiers à côté de Toulouse(31)
Nombre de messages : 10293
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 14:40

Mission 26
Guernégarde

Cette mission avait aussi la même stratégie de défense que la mission précédente sauf que je n'en n'est pas eu besoin là même en mode très difficile!
L'armée ennemi était très nombreuse et faisait des ligne continue comme sur la mini map là!

Grâce a une mass effect hyper efficace,j'ai pu terrasser au corps à corps l'équivalent de 10 fois mon armée,il ne restait plus que des arbalétriers à la fin!

Qui sont venue 10 par 10 gentiment se faire massacrer!

Pour la victoire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 14:43

Très efficace, le Mass Effect. Bien joué, Attila. Dorénavant, la fin approche.

Mission 27
Idar Oberstein




Incroyable ! Même Volpe a succombé à votre lame... Diantre, que vous êtes puissants ! Je n'ose y croire. Vous avez réussi à changer le cours de cette guerre, à tel point qu'Arthur est venu me voir, confiant, croyant que j'allais sottement vous aider. Pauvre fou. Aussi fort soyez-vous, vous ne triompherez pas contre Vlad ! L'homme est certes occupé, mais quand il apprendra que tous ses plans pour contrer cette rébellion ont échoué, croyez-moi, il attaquera en force. Et ceux qui ne sont pas avec lui seront exécutés, ni plus ni moins. Vous croyiez vraiment que j'allais ressortir de l'endroit où je m'étais terré, en chantant gaiement à la victoire ? Loin de là, tout ce que j'ai fait, c'est aller dans le royaume voisin demander de l'aide. Et on m'en a apporté ! C'est une région bien plus respectueuse envers l'Empire, qui leur a apporté richesse et prospérité, en échange d'impôts, et d'un soutien militaire. Ils disposent néanmoins d'une puissante armée, et m'ont confié de nombreuses troupes, suffisamment assez pour palier les pertes de Janibas, et celles de Volpe. Nous n'aurons certes pas une armée aussi puissante que jadis, mais cette armée-ci est avertie, et a bénéficié de l'effet de surprise.

En effet, Arthur, vous, Mordred et même ce vieux fou de Merlin ont cru à mon alliance ! Comme si je comptais partager le pouvoir avec un débris comme Arthur Pendragon, un lâche sans cervelle qui a eu la chance de tomber sur vous pour réaliser ses rêves les plus fous. Maintenant, mes troupes ont réussi à s'approcher au plus près des forts ennemis. Nous reprendrons les forts principaux, et, en comptant sur la surprise, nous pourrons renverser la situation. De plus, vous êtes loin, ce qui m'octroie le droit de pouvoir renverser les ennemis sans compter sur votre chance exceptionnelle. J'avais compté là-dessus. Même à la toute fin, Volpe aura réussi à être utile. Je savais que vous suivriez le conseil de Mordred, en allant l'achever, ce qui me laisse à moi le temps de commencer ma campagne. Je n'ai pas prévu de partager le pouvoir avec Arthur, le faire avec Cromwell me convient tout à fait. Renverser ce dernier ne sera pas trop difficile, si je permets de changer le cours de la guerre. L'armée me considérera comme le vrai héros, et évincer Nicolas Cromwell ne sera guère difficile. Au plaisir de ne jamais vous revoir !

Vottigern,
Seigneur de Guerre





J'espère que ce bateau arrivera assez vite ! Je tiens avant tout à vous féliciter pour la mort de Volpe. Le clan des Mordred est enfin lavé de son honneur. Mon père aurait préféré que ce soit un Mordred qui l'eût tué, mais tant pis, du moment qu'il a succombé. Malheureusement, nous avons d'autres problèmes. Vottigern nous a trahi. J'aurais du m'en douter, mais j'ai été égaré. Dans un moment de béatitude, j'ai cru que Vottigern croyait vraiment en nous. Mais cet homme est dévoré par le pouvoir. En un sens, je m'identifiai à lui. Comme moi, il ne pensait qu'à ses intérêts personnels, et ne pense qu'à sa propre fortune, quitte à ne pas se soucier de l'intérêt commun, voire à marcher dessus. Mais j'ai changé, maintenant. Je pourrai m'allier à eux, et écraser cette stupide rébellion. Après tout, je n'ai jamais cru en Pendragon, n'est-ce pas ? Mais je crois en vous... Et en moi. A nous deux, oui, nous pourrons peut-être rendre à Illion, ce superbe royaume, sa splendeur d'antan.

Dépêchez-vous de me retrouver à Idar Oberstein. Mon assaut sur Sirith Cyathorn a échoué, et j'ai failli mourir. Vottigern a repris Leindelfield, mais rien de bien dangereux pour le moment. Je pense qu'il cherchera à reprendre plus tard des ports comme Synaesthesia ou Haesthentel, mais, pour le moment, Vottigern veut me tuer. Il m'a acculé à Idar Oberstein, que mes hommes ont récemment pris. Son armée marche sur la ville, mais je suis trop faible pour bien diriger le commandement de la défense, et sans avoir suffisamment d'hommes pour les repousser. Idar Oberstein est près d'un fleuve. Vous pourrez nous rejoindre par bateaux suffisamment vite pour organiser la défense d'Idar Oberstein. Rassurez-vous, rien n'est perdu d'avance ; Vottigern croit que la victoire est à lui, mais il se trompe lourdement.

Mordred,
Leader rebelle


Aperçu du château : http://static3.filefront.com/images/personal/a/alexandrin/99419/pemznunkuy.jpg

Lien pour télécharger la map : http://files.filefront.com/27+Idar+Obersteinmap/;10926390;/fileinfo.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attila
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : Colomiers à côté de Toulouse(31)
Nombre de messages : 10293
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 15:02

Mission 27
Idar Oberstein

Oui la fin approche mais j'ai encore jusqu'à la 34 ème mission à faire!
Sinon cette mission,défendre ce château ne fut pas difficile(même en très difficile) vu que déjà on avait 8 mangonneaux,après je me suis amusé à massacrer le reste de l'ennemi avec mes troupes de corps à corps!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 15:15

Ça, c'est fait. Passons au reste !

Mission 28
Leindelfield




Hum, je devais m'y attendre... Croire qu'un gêneur tel que vous resterait tranquillement sur Guernégarde en me laissant accomplir la reconquête du royaume était très idéaliste de ma part. Encore une fois, vous avez défié les lois classiques en parvenant à sauver la misérable carcasse de votre ami Mordred. Vous êtes un homme horripilant, vous savez. Vous ne cessez de me gêner, de gêner la bonne marche de l'Empire, croyant naïvement pouvoir changer les choses. Votre arrogance me semble sans limite. Croyez-vous vraiment avoir une chance de triompher de Vlad ? Vous êtes peut-être un fin stratège, mais face à Vlad, vous n'aurez aucune chance. Pourquoi ne voulez-vous pas comprendre ? Cet homme est fait pour la guerre, chaque fibre de son corps réclame le sang, la bataille, la mort. Il n'est pas comme vous, ni comme moi : c'est un guerrier aux compétences immenses, qui dispose d'une armée suffisamment puissante pour raser Illion en un jour. Comprenez bien que je ne suis pas votre ennemi, mais que vos agissements risquent de rendre une rédemption impossible de votre part.

Mais pour qui vous prenez-vous, à la fin ? Vous croyez qu'avec un noble déchu, un autre opportuniste, et vous, un parfait inconnu d'un royaume perdu et insignifiant, vous parviendrez à défier l'Empire ? Dans les histoires, peut-être... Mais vous ne pourrez jamais triompher des armées de Vlad, cessez donc cette guerre inutile ! Si je ne vous brise, il vous brisera, vous comprenez ? Vous n'avez pas la moindre chance ! Je l'ai vu en action, vous comprenez ? Il a réussi à tenir un fort avec seulement une trentaine d'archers et une quarantaine de massiers de massiers contre d'innombrables troupes, qui venaient par centaines ! Il les a mis en déroute ! Aussi talentueux que vous soyiez, vous ne l'égalerez jamais. Et je ne veux pas perdre un tel talent que le vôtre, qui serait grandement utile à l'Empire. Choisissez bien ! Votre destinée n'est pas de mourir pour le compte d'un noble ridicule, un pleutre !

Vottigern,
Seigneur de Guerre




Mes félicitations, prodigieux guerrier. Vous êtes arrivés à point nommé, encore une fois. Oui, je me permets de vous féliciter, car vous menacer de mort ne servira à rien. Rassurez-vous, je continue à agir, mais mes troupes s'évaporent mystérieusement. L'annonce de la mort de Volpe a miné leur moral, et ces lâches préfèrent s'allier avec les rebelles plutôt que d'être promu à une mort certaine. Ces lâches de rebelles vous surnomment "le Héros". Vive Lui, vive le Héros... Je les entends encore vanter vos louanges. Que c'est énervant ! Je pense qu'Arthur doit se sentir bien seul... L'homme qui voulait restaurer l'honneur des Pendragon a amené en Illion un nouvel ennemi. Loin d'aider la cause rebelle au plus fort de sa puissance, il a failli la détruire. Mordred n'oubliera pas cela, croyez-moi. Mordred veut toujours devenir le Roi, et il mettra cette histoire pour empêcher le retour au pouvoir d'Arthur, et se débrouillera pour, si ce n'est atténuer vos exploits, en tirer le profit, en se faisant passer comme votre inconditionnel allié.

Ne comprenez-vous toujours pas ? Ce ne sont que des chacals, dévorés par leur soif de pouvoir... Que ce soit Arthur ou Mordred, leur confier les rênes d'Illion est trop exagéré pour eux. Ils seront incapables de reconstruire le royaume, et de lui redonner sa splendeur d'antan. La Cour redeviendra le lien d'un sempiternel et ridicule affrontement pour préserver les intérêts d'une classe dominante, au détriment de la population. Car ainsi sont les nobles, mon cher. Partout, c'est la même chose. Voici la vraie mission de l'Empire : instaurer un véritable sentiment démocratique à travers les terres colonisées. Hexion fut notre premier succès. Nous avons instauré la démocratie et la sécurité dans cette région, qui n'est plus le théâtre d'affrontements sordides entre nobles véreux et incompétents. Pourquoi Illion n'aurait-elle pas droit au même cadeau ? Croyez-vous que le peuple y perdrait sa souveraineté ? Il l'a de toute façon déjà perdu. Pensez-vous que vos agissements vont à l'égard du peuple ? Croyez-vous vraiment que le peuple veut le retour des Pendragon ? le peuple n'aspire qu'à une chose : le bonheur, la paix, et la fortune. La guerre n'apporte rien de tout cela, pas plus que l'incompétence. Or, vous amenez les deux : vous êtes la guerre, et vous amènerez des incompétents au pouvoir. En définitive, sans vous en rendre compte, en pensant la sauver, vous êtes en train d'accomplir la destruction d'Illion.

Nicolas Cromwell,
Grand Préfet




Idar Oberstein a tenu ! Grâce à vous, encore ! Je vous remercie à nouveau pour le travail accompli. Vottigern a eu cette folie de croire qu'il pouvait nous terrasser aussi facilement. Son orgueil est sans limite, mais, heureusement, sa puissance ne l'égale pas... pas plus que sa notoriété, d'ailleurs. Beaucoup se le rappellent surtout comme un lâche qui est parti quand ses troupes avaient besoin de lui. Vottigern est loin d'être aussi dangereux que Volpe, mais reste quand même un ennemi dont il faut se débarrasser. Après son échec à Idar Oberstein, il a encore perdu de l'influence auprès de ses troupes, à tel point que la garnison défendant Leindelfield s'est divisée en deux camps : ceux voulant soutenir Vottigern, et ceux estimant qu'ils n'ont rien à gagner avec lui. Une révolte a éclaté, et Leindelfield est maintenant à nous. Nous pourrons nous y rendre, mais nous ne disposons d'aucune troupe, à part une compagnie de lanciers indemne, pour contrer les renforts que Vottigern enverra à Leindelfield pour reprendre cette dernière. Je compte évidemment sur vous. Courage ! La fin est maintenant proche !

Mordred,
Leader rebelle


Aperçu du château : http://static3.filefront.com/images/personal/a/alexandrin/99419/kvcdeqnfqp.jpg

Lien pour télécharger la map : http://files.filefront.com/28+Leindelfieldmap/;10940859;/fileinfo.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attila
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : Colomiers à côté de Toulouse(31)
Nombre de messages : 10293
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 15:35

Mission 28
Leindelfield

Comme d'habitude en très difficile ce sont de grandes armées qui font face à ma quarantaine d'homme équipé d'arcs ou d'arbalètes!

L'huile fut le maître mot dans cette partie vu que on l'avait illimité!

Tout cela pour encore une victoire éclatante!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 15:37

Comme quoi, le feu suffit à faire la différence.

Mission 29
Sirith Cyathorn




Très impressionnant ! Leindelfield est revenue entre nos mains, et Vottigern et Cromwell sont maintenant piégés au centre du royaume. Il y a longtemps que Cromwell n'a pas agi ; je pense qu'il doit réunir ses troupes pour une fatidique contre-attaque. Même si nous sommes sur le point de la victoire, la plus grande partie du royaume étant entre nos mains, nous ne devons pas relâcher notre méfiance. Même si tout porte à croire que nos adversaires sont vaincus, une mauvaise surprise peut toujours arriver. Vottigern aurait pu nous renverser, mais vous n'avez pas relâché votre vigilance, contrairement à moi, qui ait abaissé ma garde, le laissant prendre des forts que j'ai eu douloureusement. Heureusement, Vottigern n'aurait pas pu relancer la guerre, juste retarder la mise à mort de l'Empire dans Illion.

Il est donc temps de parler sérieusement. Le Roi Arthur est en train d'organiser une nouvelle réunion à Gal Cindell, pour discuter de la reconstruction du royaume. Pour tous, il est clair que la guerre est dorénavant gagnée pour nous. Malheureusement, il nous faut réfléchir à la suite des événements. Vlad ne risque pas d'apprécier cette rébellion, surtout si les royaumes voisins constatent le manque flagrant de réaction de la part de l'autorité principale de l'Empire. Cela pourrait susciter d'autres rébellions, et menacer l'essence même de l'Empire. Mes investigations sur l'Empire m'ont appris que Vlad dépensait des fortunes astronomiques pour ses campagnes militaires, le budget impérial devant s'appuyer en profondeur sur les colonies impériales, comme Illion. Cependant, si des troubles politiques majeurs éclatent dans les différentes parties de l'Empire, celui-ci s'appauvrira rapidement, et aboutira à son implosion. Je ne suis pas un idéaliste qui croit que tous les autres royaumes vont nous suivre comme ça, mais je pense que cette théorie va être fortement débattue à Gal Cindell. Doit-on envisager une politique visant à propager la révolte dans tout l'Empire, ou s'occuper essentiellement de la reconstruction d'Illion, et de la préparation d'une meilleure défense contre une hypothétique contre-attaque de l'Empire ? Etant un Mordred, dirigeant de la famille la plus puissante du royaume maintenant, je dois me rendre à Gal Cindell. Vous, vous n'êtes en réalité qu'un noble d'Aerhundel, province mineure sans grande importance. Votre présence n'est pas demandée à Gal Cindell, et je préfère ça. Je dois partir vite, et je compte sur vous pour, pendant mon départ, continuer la guerre. Tâchez de reprendre Dam Dimrol, où Vottigern se rendra probablement.

Avant de marcher sur Dam Dimrol, allez prendre Sirith Cyathorn. Reprenez ce puissant bastion, et Vottigern n'aura plus que Dam Dimrol comme bastion principal. Terrasser Nicolas Cromwell ne sera ensuite plus très difficile. Agissez vite, vous avez toute ma confiance ! Sirith Cyathorn ne devrait pas longtemps résister sous vos assauts !

Mordred,
Leader rebelle





Vous êtes plus puissants que je ne l'avais prévu. Vous avez terrassé mes troupes à Idar Oberstein, puis vous avez défendu les rebelles de Leindelfield. Très impressionnant. Visiblement, j'ai sous-estimé mon adversaire. Autrement, j'aurais exigé plus de troupes du royaume voisin. Malheureusement, c'est trop tard, maintenant... Cromwell avait raison. Avant de partir vers Leindelfield, pour vous treahir, j'ai été le voir à Livania. Il m'a expliqué que vous étiez extrêmement dangereux, plus puissant que moi, ou que lui. Il m'a demandé d'oublier nos vieilles querelles, pour s'allier, former une double stratégie en s'attaquant aux terres du Nord, disposant de forts moins puissants que ceux du Sud du royaume, et, surtout, loin de vous. Le Nord d'Illion a toujours été moins défendu que le Sud, le Sud du royaume étant une interface maritime avec bon nombre de royaumes, de commerçants, et de pirates. Bien souvent, le Sud d'Illion fut le théâtre d'attaques sanglantes et violentes, ce qui explique les puissants forts fortifiés s'y trouvant. Par conséquent, le Nord semblait une cible idéale.

Par orgueil, j'ai refusé. J'étais si heureux de voir que Cromwell, qui m'avait ravi ma place, était en difficulté, que je refusais de l'aider, prenant un malin plaisir à le voir aussi troublé. Cromwell est rarement troublé, cela signifie que vous êtes en effet une réelle menace. Je le savais déjà, mais à ce point... J'ai alors décidé de vous attaquer, de me mesurer à vous, de me prouver que j'étais bien le digne Préfet d'Illion. J'aurais du suivre la voie de la raison en suivant ses consignes, en attaquant le Nord plutôt que le Sud... J'ai misérablement échoué. Vous m'aurez comme vous avez eu Volpe, je pense. Mon seul espoir n'est plus que la fuite, mais fuir où ? Vous me traquerez et me tuerez, comme vous l'avez fait avec Volpe. Je peux aussi compter sur Vlad, mais, s'il parvient à stopper cette guerre, il ne voudra jamais me réhabiliter après mes multiples erreurs et échecs, et me tuera. La fin est proche...

Vottigern,
Seigneur de Guerre



Cela faisait longtemps, Monseigneur.

Même si je ne vous ai pas encouragé et félicité pour vos exploits militaires, qui ont bluffé Monseigneur Arthur, je les ai suivi avec surprise, étant dès fois stupéfait par vos exploits. Mais ma mission ne constituait pas à vous suivre, mais à gérer l'intendance du domaine royal, puis, ensuite, des comtés reconquis. Du scribe d'Arthur, je devins le second de Merlin, un stratège avisé et efficace, qui sut à la fois redonner courage aux serfs, réorganiser les champs agricoles, reconstruire les villages, et réorganiser les défenses. Evidemment, tout est loin d'être fini, mais tout se reconstruit à un bon rythme. Merlin est vraiment un homme exceptionnel. L'avoir avec nous est chance immense, surtout quand on sait que personne ne sait d'où il vient réellement.

Je ne vous écris pas pour vous dire ceci, mais pour vous parler d'une future réunion à Gal Cindell. Nous avons beaucoup hésité à vous inviter, mais Merlin nous a rappelé que vous n'étiez qu'un noble d'un fort mineur, et donc, que votre présence ne serait qu'une pure démagogie de la part d'Arthur, qu'on chercherait à exploiter vos talents, et que vous seriez en définitive mieux à combattre Vottigern et Cromwell qu'autre chose. De mon côté, j'aurais bien aimé vous voir enfin, mais je saurais attendre. Vous êtes un miracle, ne mourrez pas maintenant !

Alexandre,
Grand Intendant


Aperçu du château : http://static3.filefront.com/images/personal/a/alexandrin/99419/hvdtzfmoli.jpg

Lien pour télécharger la map : http://files.filefront.com/29+Sirith+Cyathornmap/;10947961;/fileinfo.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attila
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : Colomiers à côté de Toulouse(31)
Nombre de messages : 10293
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 16:00

Mission 29
Sirith Cyathorn

Après le premier essai(échec) en très difficile avec les troupes pré choisi,j'ai laisser en très difficile mais j'ai choisi mes troupes(hallebardiers et archers),cela a été cho pour tuer le seigneur quand même!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 16:05

Bien joué, Attila. Je crois que le problème majeur ici venait des lanciers ennemis. Sans pouvoir faire d'armes de siège, les tuer à distance est extrêmement difficile.


Mission 30
Dam Dimrol




Tout espoir m'a abandonné... Je ne suis même plus à Dam Dimrol, étant parti pour Sirith Cyathorn avec mes dernières troupe sdans l'espoir de défendre le fort contre vos troupes. Malheureusement, mes renforts sont arrivés trop tard, et vous avez pris Dam Dimrol. Les deux Sentinelles, les deux Tours, chacune situé sur le même axe, sont maintenant entre vos mains. La légende dit que celui qui contrôle les deux Sentinelles contrôle Illion. Symboliquement, vous avez donc gagné cette guerre. Illion est libérée ! Mais peut-être vous êtes-vous condamné...

Bizarrement, c'est Dam Dimrol qui est la Tour la moins protégée, la "Petite Sœur". C'est d'autant plus étrange que le Sud du royaume a toujours été, comme vous le savez, sous des guerres. Et pourtant, c'est Dam Thinrol, le "Grand Frère", qui est bien mieux défendu que Dam Dimrol. Dam Dimrol est impossible à défendre, car elle est entourée de puissants forts, comme Sirith Cyathorn. En effet, pour atteindre Dam Dimrol, il faut forcément passer par les montagnes entourant Sirith Cyathorn, Dam Dimrol se trouvant dans une plaine désolée et fermée. On a donc jugé plus utile à l'époque de fortifier Sirith Cyathorn que Dam Dimrol. Comme vous l'avez pu, ce fort est petit, et vous disposez de peu de troupes, maintenant. J'ai enfin une occasion d'en finir avec vous. Vous avez vaincu Janibas à Dam Thinrol, Volpe à Guernégarde, mais vous ne triompherez pas de moi à Dam Dimrol !

Je savais que vous prendriez Sirith Cyathorn. Je savais que vous vous précipiteriez ensuite vers Dam Dimrol. Comme je n'ai pas pu arriver à temps à Sirith Cyathorn, moi et mon armée, nous vous avons laissé passer. En traversant les montagnes, nous avons vu vos étendards flotter sur les tours de Sirith Cyathorn, et nous avons fait demi-tour. Avec vos hommes, vous avez commis une erreur stratégique, fait rare de votre part. Plutôt que de reformer votre armée, et d'avancer prudemment, vous avez couru tête baissée vers Dam Dimrol, avec des troupes réduites, pensant sans doute que j'avais tout sacrifié dans la défense de Sirith Cyathorn. Vous m'avez sous-estimé, tout comme je vous ai jadis sous-estimé. Maintenant, vous êtes piégé, et je vais employer mes dernières troupes à vous tuer. Le rapport de force est de un contre dix, votre position est indéfendable, vous n'avez aucune chance ! Ici, vous ne recevrez aucune nouvelle de vos amis, et aucun renfort ! La fin est proche pour vous ! Pour moi, c'est un nouveau début !

Vottigern,
Seigneur de Guerre


Aperçu du château : http://static3.filefront.com/images/personal/a/alexandrin/99419/jfeepppdxr.jpg

Lien pour télécharger la map : http://files.filefront.com/30+Dam+Dimrolmap/;10954420;/fileinfo.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attila
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : Colomiers à côté de Toulouse(31)
Nombre de messages : 10293
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 16:18

Mission 30
Dam Dimrol

Les missions avec des proportions de 1 contre 10,j'adore xd surtout en mode très difficile!
Le maître mot fut toujours la masse effect!
Une armée nombreuse!

Et une masse effect de massiers très efficace!

Pour la victoire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 16:38

Si le Mass Effect n'existait pas, il aurait fallu l'inventer ! La fin est maintenant à portée de main, Attila, failliras-tu, ou tiendras-tu jusqu'au bon ?


Mission 31
Dhrun Rhen




Vous avez encore fait parler de vous. Vottigern a failli vous avoir, mais il est maintenant mort. Encore une fois, je vous félicite pour cela, mon vieil ami. Seul, Nicolas Cromwell n'a aucune chance, même s'il lui reste encore une puissante armée. Nous pourrions peut-être enfin reprendre Avalon, la Pommeraie. Avalon est au centre d'un formidable lac, une île censée être magique, le dernier foyer d'Illion. Avalon est l'île où sont sacrés les Rois. Le seul fort qui permet d'y aller est Livania, centre politique du royaume, où doit se terre Cromwell. Avalon est une terre sacrée pour nous, qui a un fort poids symbolique, notamment pour les Pendragon. De nombreuses légendes circulent sur Avalon. Des druides y vivent, et sont réputés pour avoir de puissants pouvoirs magiques, et être le dernier recours d'Illion face à des adversaires. Visiblement, ce recours n'a pas servi... On dit que les feux d'Avalon brûlent quand le royaume se porte bien. Actuellement, elles sont éteintes. Ceci signifie que la guerre n'est pas encore terminée, et qu'il faut en finir avec Nicolas Cromwell.

Autrement, la réunion à Gal Cindell s'est terminée. Il y eut des débats houleux, et d'autres non. Nous avons discuté de nombreux points, mais rien n'a été clairement défini. D'autres réunions auront lieu dans les prochains mois, mais ceci ne nous regarde pas. Je suis décidé à revenir vous aider pour combattre Cromwell. Vous devez le savoir, mais c'est quand un ennemi est acculé qu'il faut alors se méfier. Cromwell est un serpent irrité qui va bientôt mordre, et pourrait nous faire mal. Nous l'encerclons, mais c'est un stratège rusé et habile. De votre position, vous pouvez prendre Dhrun Rhen, un petit fort sans grande importance, mais qui nous assurera une voie vers Livania, ou vers les champs sacrés du Meriador. La prise de Livania sonnera le retour officiel du Roi. Entre nous, je ne veux pas voir un nouveau Pendragon au pouvoir, mais nous n'avons guère le choix, en l'état actuel des choses.

Rappelez-vous maintenant que nous avions un traître dans nos rangs, qui nous avait par exemple jadis trahi à Gal Cindell. Apparemment, les tentatives de cet homme ont échoué, mais je le traque toujours. D'après ce que je sais, notre homme est quelqu'un qui a accès à de nombreuses informations, et qui aurait de plus un intérêt plus fort à laisser l'Empire sur place, plutôt que de laisser les Pendragon revenir au pouvoir. Nos cibles se raccourcissent bien vite. J'avais pensé que Perceval était le traître, mais je ne pense pas. Le traître est au courant des plus hautes décisions politiques, il doit donc s'agir de quelqu'un de haut placé dans la maison Pendragon. Comme Arthur ne peut logiquement pas trahir sa propre cause, il ne reste plus que deux possibilités : le scribe Alexandre... ou le conseiller Merlin. Nous ignorons tous les deux leurs vrais mobiles, ce qui en fait des suspects idéaux, l'un comme l'autre. Je sens que la fin de cette guerre approche.

Mordred,
Leader rebelle



Janibas est mort, le Porc est mort, Volpe est mort, et Vottigern est mort. Je pense que je suis le prochain sur la liste, non ?

Maintenant, j'ai compris. Je frôle la dépression, vous savez... Tout avait si bien marché... Le plan du Supérieur était parfait. Il s'agissait de renverser l'Empereur Vlad, et Illion était le point de départ de l'aboutissement du complot. Le Supérieur, le créateur de ce complot, avait tout prévu, envisagé tout un vaste et complexe plan. Depuis Illion, nous devions réunir des fonds, et trouver les Secrets d'Avalon, qui permettraient une victoire certaine sur Vlad. Nous avons connu plusieurs surprises, comme Vottigern, que nous pensions corruptible, mais dont la peur de Vlad a rendu aussi incorruptible que du roc... Le Supérieur avait cependant trouvé un moyen de contourner ce problème, mais nous en avons rencontré un autre : vous. Vous, qui étiez absolument imprévisible, simple guerrier d'un fort perdu, qui a réussi à ruiner le plan du Supérieur, à ruiner une mécanique vieille d'une dizaine d'années !

A chacun de vos actes, j'ai demandé avis au Supérieur, qui a réussi à me répondre. Sans vous en rendre compte, vous engagiez en réalité une partie d'échecs avec lui, qui tentait à chaque fois vainement de déjouer vos plans, de trouver des failles dans vos stratégies. Vous êtes moins fort que le Supérieur, mais la chance vous a sauvé à plusieurs reprises, m'amenant dans cette position délicate où le Supérieur m'a abandonné pour s'occuper de lui-même, de son futur. Et c'est mieux ainsi. Si le Supérieur venait à tomber, ce serait la fin du Complot, et nous ne voulons pas que Millenium s'effondre. Nous croyons au rêve de Vlad, nous sommes de vrais patriotes, mais l'Empereur a perdu la raison : sa manie pour la guerre est maintenant dangereuse, car il a rencontré des royaumes extrêmement puissants, et il dilapide notre or. Ceci entraîne des révoltes, comme celle d'Illion, mais d'autres révoltes suivront, et nous désirons empêcher cela. Millenium est une utopie qui ne doit pas tomber.

Pour cette raison, je me battrais jusqu'à la fin, afin de laisser le temps au Supérieur de faire ce qu'il veut faire. Je dispose d'une armée suffisamment puissante pour vous stopper. Vu votre position, vous tenterez sûrement de prendre Dhrun Rhen, et je ne peux rien faire pour ce fort. Pour le reste, attendez-vous à me trouver sur votre route !


Nicolas Cromwell,
Grand Préfet


Aperçu du château : http://static3.filefront.com/images/personal/a/alexandrin/99419/hnmkzjihlw.jpg

Lien pour télécharger la map : http://files.filefront.com/31+Dhrun+Rhenmap/;10960263;/fileinfo.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attila
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : Colomiers à côté de Toulouse(31)
Nombre de messages : 10293
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   Jeu 29 Jan 2009 - 16:48

Mission 31
Dhrun Rhen


Mission très fcile même en mode très difficile et malgré la horde de lancier qui entouré mon armée, vu que le seigneur ennemi était juste à coté,j'ai juste pris ma petite armée de massiers avec quelques archers(pour protéger mes massiers des tirs) pour tuer rapidement le seigneur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Croisade du Mal   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Croisade du Mal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Croisade écarlate
» La Croisade Ecarlate
» [1000pts - Partie amicale/collection] Louis IX en croisade !
» Grande Croisade + Empereur ?
» [DCA 2011] - Croisade Excalibur - Graal Templars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stronghold Crusader Les Templiers :: Le champ de bataille :: Campagnes en Solitaire :: Campagne sur Stronghold 1er-
Sauter vers: