ConnexionAccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupes

Partagez | 
 

 Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Attila
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : Colomiers à côté de Toulouse(31)
Nombre de messages : 10293
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Dim 7 Déc 2008 - 11:18

Moi,bien sur mais là je suis en période d'examens donc je ne peux plus les faire mais une fois les examens passé je les reprendrais! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attila
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : Colomiers à côté de Toulouse(31)
Nombre de messages : 10293
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Dim 4 Jan 2009 - 12:03

Voilà ta mission 7 assez compliqué je doit dire!
Le problème de cette map est qu'on ne peut pas se développer sans tuer les arbalétriers et archers tout autour de nous,ensuite les dernières attaques qui viennent tout le temps,donc j'ai implanter une forte économie!

Pour me défendre contre l'armée du loup et du porc,j'ai fait 200 arbalétriers et pour attaquer le seigneur,100 arbalétriers,50 hallebardiers,50 mantelets!
Voilà la victoire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Dim 4 Jan 2009 - 12:13

Mes félicitations, Attila. Je m'étais arrêté assez rapidement dans mon test, vu que la mission est assez longue. Du moins, je m'étais arrêté suffisamment loin pour savoir que la partie serait réalisable. Labreck l'avait également trouvée assez délicate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRIBOUIL
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie multi contre IA
Age : 47
Masculin
Date d'inscription : 21/02/2006
Localisation : Chateaudun
Nombre de messages : 7008
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Lun 5 Jan 2009 - 20:48

Chapeau bas Attila ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attila
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : Colomiers à côté de Toulouse(31)
Nombre de messages : 10293
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Mar 6 Jan 2009 - 16:03

Mission 8!
A vrai dire,j'aime pas trop ce genre de mission!
Comme tu le disais,il pouvait y avoir plusieurs mécaniciens!
Voilà ce que j'ai fait exactement(à mon avis tu n'avais pas du tout prévu cela ),dans la ville du sud ouest,il y avait 2 mécaniciens enfermé dans un mur en forme de rectangle,avec ces 2 mécaniciens,j'ai fait une catapulte qui a réussi a faire une brèche dans ce mur, ensuite avec ces 2 mécaniciens,j'ai fait 2 mantelets,je suis allé juste au nord de la ville prés des 10 spadassin enfermé,j'ai fait une brèche dans le premier mur et j'ai détruit la porte avec une catapulte faite par mes 2 mécaniciens j'ai libéré les 10 spadassins en creusant les douves!Ensuite j'ai continuer à creuser les douves pour arriver de l'autre coté,j'ai détruit le rempart avec mes spadassin comme ceci!
J'ai continuer la route pour arriver devant la grande porte que j'ai détruit avec mes spadassins!

Puis j'ai tué le seigneur ennemi!

Je n'ai donc pas utilisé les autres mécaniciens ni le bélier pré construit!
J'attend ta mission 9! timide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRIBOUIL
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie multi contre IA
Age : 47
Masculin
Date d'inscription : 21/02/2006
Localisation : Chateaudun
Nombre de messages : 7008
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Mar 6 Jan 2009 - 17:49

J'ai hâte de voir la réponse de Barbarius sur le fait qu'il n'avait pas prévu cela. etoné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thatchy
Seigneur de passage
avatar

Age : 23
Masculin
Date d'inscription : 21/05/2007
Localisation : Marseille
Nombre de messages : 3679
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Mar 6 Jan 2009 - 17:53

Chapeau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Mar 6 Jan 2009 - 19:13

Non, en fait, je n'avais pas du tout pensé à cette éventualité. Pour le surplus des ingénieurs, je n'avais pas le choix. Dès fois, les ingénieurs disparaissaient, dès fois non. Le coup des catapultes était assez bien pensé. Comme quoi, on peut toujours être surpris... J'ai prévu de toute manière au moins un autre RPG dans la ville de Wyzima, mais il sera de nature différente, puisque ça se déroulera dans une ville très animée. Le projet est d'ailleurs de faire circuler le Joueur dans un incendie, mais ça risque d'être difficile à mettre en place. Je vais donc de ce pas proposer le neuvième chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Mar 6 Jan 2009 - 19:19



Chapitre 09
Changement de rythme




Taille : 300*300
Genre : Ecogestion
Difficulté : Moyenne


Stratégie

Vous commencez cette mission dans une position assez inconfortable : la renommée de votre Seigneur est au plus bas, et ils 'agit de rapidement la récupérer pour réaliser les importants objectifs demandés. Même si les deux villages que vous contrôlez sont assez liés, il faudra en définitive les réunir en une seule ville puissante, et la défendre contre les multiples assauts de brigands qui se succèderont sur cette petite bourgade tranquille.

Conseils

  • Votre défense se résumera essentiellement au choix entre l'archer et le lancier
  • Tâchez de rapidement trouver un moyen d'améliorer la gestion de votre grenier


Scénario

Laissons un peu de côté les pérégrinations de notre héros en Julnius, et revenons un peu sur la destinée d'un autre personnage qui, soyez-en sûrs, a aussi son importance. Il s'agit bien sûr de Miss Swesson, partie, si vous vous le rappelez, vers les comtés instables de l'Ilnia, susceptibles de sombrer à tout moment dans une révolte contre le pouvoir ilnien. Plusieurs comtés sont d'ailleurs déjà entrés en révolte, refusant par exemple de payer l'impôt habituel, ayant massacré les quelques nobles résidant dans leurs comtés, brûlant les forts, avant de brandir les armes vers Tulmenia. Lorsqu'Elizabeth arrivera dans un comté instable, proche de basculer vers la révolte, la guerre contre la Julnius sera bientôt sur le point de commencer, et, pour le moment, Stephen Crow pense encore, mais avec une faible assurance, qu'il est possible d'empêcher la destruction de l'Ilnia.

Dès qu'elle eut quitté Tulmenia, Brückville la suivit. Au début, il comptait pour sa part rester à Tulmenia. La perte de sa famille l'ayant profondément attristé, Brückville ne savait plus quoi faire, et n'avait sûrement plus goût à l'aventure. Cette guerre contre l'Hilvanie, dans laquelle il avait misé tous ses espoirs, était un échec lamentable qui avait enfoncé l'Ilnia dans le gouffre de la perdition. Elizabeth, de son côté, refusait l'inaction. Rester assise à se croiser les bras n'était pas comme ça qu'elle envisageait sa vie. Son père avait toujours pris soin de la brimer, de faire ce qui convenait à leur caste sociale. Chaque sortie s'accompagnait toujours de gardes, d'instructeurs, et était toujours extrêmement limitée. Elle détestait cela, et, pour une fois qu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait, rester dans le quartier riche de Tulmenia, au milieu d'une hypocrisie suffocante, dans des rues pavées alors que, dehors, l'Ilnia sombre, était une idée absolument inconcevable. Néanmoins, agir toute seule serait trop dangereux. Elle avait besoin de Brückville, non seulement parce qu'il était un capitaine respecté au sein du corps militaire, mais aussi parce que, d'une certaine manière, elle s'était attachée à cet homme. C'était réciproque, et c'est d'ailleurs cet élément qui finit par convaincre Brückville de l'accompagner. Jouer le rôle de spectateur ne lui convenait pas non plus, et il avait compris que Crow, même s'il était très doué, ne l'était pas assez pour réagir tout seul face à cette crise qui secouait tout le pays. Il aurait besoin d'aide, et c'était son rôle de patriote de l'aider, d'aider le pays à surmonter cette épreuve.

Ils prirent donc leur décision. Brückville parvint difficilement à obtenir deux chevaux. En ces temps troubles, les écuries royales conservaient jalousement les rares chevaux encore disponibles. Brückville parvint néanmoins à faire jouer son rôle d'officier (et aussi, accessoirement, quelques pots-de-vins) pour obtenir deux chevaux. Ils partirent assez rapidement, quittant cette illusoire prison luxueuse pour plonger dans l'amère réalité de la campagne ilnienne. Loin des rassurants murs de Tulmenia, la misère était partout. Les auberges étaient crasseuses et poussiéreuses, les villageois terrorisés par des brigands de plus en plus nombreux, et de plus en plus audacieux, constatant le manque de réaction du pouvoir en place. Mais les brigands devraient bientôt déchanter. Les auberges manquaient d'or, de même que les villageois. Tout le système économique ilnien s'effondrait. Sans subventions pour relancer l'activité des villages, ceux-ci s'appauvrissaient. Il fallait relancer la machine économique, et, pour cela, agir sur le terrain. Lancer une dynamique nouvelle dans un village pourrait avoir des effets positifs sur les autres. C'était du moins ce qu'en pensait Elizabeth, qui était encore loin d'avoir l'esprit fin et avisé d'un politicien.

Le long de la route, Brückville s'avéra fort préoccupé, inhabituellement silencieux. Il avait pour habitude de discuter avec Elizabeth, même si les discussions tournaient essentiellement autour du sort de l'Ilnia, ou des souvenirs heureux de sa famille, ce qui finissait par en lasser l'ancienne fille de noble. Elizabeth Swesson finti par apprendre que Brückville avait reçu, avant de partir de l'Ilnia, des nouvelles préoccupantes de l'Hilvanie. Les nobles tulmeniens avaient eu vent du déroulement d'un conciliabule en Hilvanie. Le Second Conciliabule de Canaan. Canaan est réputée pour être la capitale économique de l'Hilvanie, essentiellement tournée vers la production d'armes. Les conciliabules sont extrêmement rares en Hilvanie, s'organisant dans les moments les plus périlleux de l'Hilvanie. Paradoxalement, cela signifiait que la guerre contre l'Hilvanie avait eu de graves répercussions sur l'Hilvanie. Le conciliabule consistait à réunir tous les nobles pour trouver ensemble une solution contre un grave problème. Ici, trouver un moyen de calmer définitivement les royaumes assujettis. Un conciliabule prenait néanmoins du temps, car les familles hilvaniennes étaient très puissantes, et ne s'aimaient pas énormément. Travailler ensemble était donc délicat, car cela nécessitait une grande confiance entre chacune des familles. Or, les nobles avaient généralement pour habitude de chercher un moyen de se remarquer par rapport aux autres. Le Roi Alexander prendrait sûrement des mois avant de parvenir à tempérer ses sujets. Elizabeth en comprit qu'ils disposaient encore de plusieurs mois, voire quelques années, pour réorganiser le royaume, ce qui paraissait une tâche insurmontable pour le capitaine Brückville.

Ce fut au bout de quelques semaines qu'ils parvinrent finalement là où ils avaient prévu de se rendre : un petit comté apparemment paisible, avec deux villages fortement rapprochées, le château étant éloigné des deux villages, comme une mesure de précaution du Seigneur local, au cas où une révolte aurait lieu. Plutôt intelligent, dans le fond, vu les temps actuels... Mais ce n'était sûrement pas comme ça qu'il regagnerait la confiance des villageois. Prudemment, les deux cavaliers s'aventurèrent le long d'un chemin dessiné par des cailloux menant au Donjon. Les villageois semblaient travailler sans réelle vigueur, regardant avec un œil mauvais ces deux cavaliers qui passaient par là. A part des brigands, ils ne devaient pas avoir l'habitude de voir du monde passer par ici. Ils devaient sûrement penser que ces cavaliers étaient, soit des taxateurs d'impôts, soit des messagers annonçant que Tulmenia envoyait une armée pour rétablir l'ordre dans ces contrées sauvages et hostiles. Elizabeth estima que leur méfiance était légitime, même si elle ne pouvait s'empêcher de mépriser de tels gueux. Dès que la situation s'aggravait pas, ces gens incultes brandissaient les armes, se croyant sans doute mieux préparée que la caste dominante pour diriger le pays. Après tout, elle n'était pas si attristée que le Donjon soit éloigné des villages. Cela éviterait de trop fréquenter ces personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Mar 6 Jan 2009 - 19:20

BRÜCKVILLE - Quelle tristesse, ne trouvez-vous pas ? s'enquit l'homme.
ELIZABETH - Que voulez-vous dire ?
BRÜCKVILLE - Que nous aurons beaucoup à faire, ici. Il suffit d'un simple coup d'œil pour voir que l'organisation de travail laisse à désirer ici. Cela ralentit la productivité, d'autant plus que nous ne sommes pas réellement les bienvenus ici... Je n'irais pas jusqu'à dire qu'ils se préparent à nous attaquer, mais nous risquons fortement de rencontrer de fortes têtes dans cette région.
ELIZABETH - Il suffira juste de les tuer. Cela servira d'exemples aux autres.
BRÜCKVILLE - On peut dire que les méthodes de gouvernement hilvaniennes sont radicales...
ELIZABETH - ...Mais efficaces.

Brückville soupira. Ces méthodes lui semblaient un peu trop radicales. Mais aux grands maux les grands remèdes, après tout... Les deux cavaliers parvinrent devant le Donjon, où ils furent accueillis par un homme rachitique et déprimé, de grandes cernes dans les yeux, qui ne faisaient que le vieillir encore plus. Le Seigneur des lieux savait que plusieurs forts voisins avaient été incendiés, et pensait qu'on venait l'emmener en lieu sûr, à Tulmenia. Albert de Pilmay fut donc très heureux de les voir.

ALBERT - Je me demande par contre pourquoi vous n'avez amené que deux chevaux... A moins que vous ne comptiez m'emmener avec vous sur un des deux...
BRÜCKVILLE - Je pense que vous n'avez pas tout compris... En réalité, nous ne venons pas de Tulmenia pour fuir, mais pour porter assistance à cette région.
ALBERT - Porter assistance ? Mon garçon, je me demande ce qu'on a bien pu vous dire à Tulmenia, mais c'est du suicide ! Ecoutez, la nuit dernière, ils ont tué deux de mes hommes. Les cadavres ont été plantés sur des arbres à l'orée de la forêt, les tripes pendant dans le vide, comme pour me narguer. Quant à mes soldats, ce sont des lâches, inefficaces au combat. Et la rébelliong ronde. Je suis sûr que des traîtres se réunissent le soir dans les auberges, pour encourager cette région à se soulever contre moi. Et je n'ai plus personne pour me protéger ! Ils ont même exigé d'ouvrir des chapelles, ce qui va à l'encontre totale des exigences de Tulmenia.
ELIZABETH - Tant de mots... Votre médiocrité est la seule explication qui suffit à expliquer ce chaos...
ALBERT - Je... Allons bon ! Vous avez la langue bien pendue, ma chère ! Je vous conseille vivement de vous taire, stupide garçe. A Tulmenia, on tolère peut-être vos propos pour votre joli minois, mais ici...

Albert porta instinctivement la main sur son fourreau, mais la lame de Brückville se mit devant sa gorge.

BRÜCKVILLE - Si j'étais vous, je ne ferais pas ça.
ALBERT - Vous n'êtes qu'un militaire ! Vous n'avez aucun droit de menacer un noble de la sorte ! Vous êtes nos subordonnés ! Croyez bien que le Roi en sera informé, et je veillerai personnellement à ce que vous soyez châtiés !
ELIZABETH - Taisez-vous. Cette région présente bon nombre de ressources qui, bien utilisées, permettraient de créer une ville puissante.
ALBERT - Mais... Vous êtes vraiment sérieux ? Ne réalisez-vous pas que les coffres sont vides, que la popularité de ce donjon est au plus bas, et que des brigands ont établi domicile à proximité ? Ils s'attaquent exclusivement aux territoires encore revendiqués par l'Ilnia. Je suis sûr qu'ils se sont alliés avec les fiefs rebelles pour encourager la révolte ! Il vaut mieux retourner à Tulmenia avec nos deux jambes qu'au bout d'une pique ! Restez-là si vous voulez, moi je pars !

Sur ce, Albert s'élança vers les chevaux. Elizabeth sortit sa propre lame, et bondit sur Albert, l'égorgeant. Brückville fut très choqué par cette acte, mais comprit vite que c'était la meilleure solution. La politique de Crow avait toujours consisté à mettre des incompétents au pouvoir, afin d'empêcher que l'un d'entre eux ait envie de se révolter contre eux, et donc de le menacer. Après tout, c'est ce que Crow avait fait pour prendre le pouvoir en Ilnia. Brückville vit qu'Elizabeth n'était pas qu'une simple petite bourgeoise idiote recherchant seulement de l'aventure, sans vraiment savoir dans quoi elle s'engageait. Non, elle était déterminée, et, même si elle n'avait encore jamais dirigé un fief, savait voir les ressources d'un comté. Ce n'étaient pas de simples brigands qui pourraient la stopper. Bon sang, si tous les nobles hilvaniens étaient comme elle, l'Ilnia n'aurait même pas réussi à tuer Lord Swesson. Peut-être y avait-il une chance pour l'Ilnia avec elle...

Dès les premiers jours, ils reçurent une demande curieuse de marchands venant du Sud. Les habitants des royaumes du sable ! Ils n'étaient que trois cavaliers. Ils étaient arrivés dans un village côtier désert, et avaient marché vers le premier village habitable, tombant ici. Elizabeth comprit ainsi que ledit village avait été abandonné par des traîtres, qui étaient devenus des brigands. Les commerçants s'avouèrent surpris de voir un fief dirigé par une femme, mais Elizabeth réussit heureusement à se calmer, ne les tuant pas. Ils expliquèrent que le commerce avec les pays du nord avaient, pour la plupart des royaumes du désert, était rompu depuis longtemps, mais que certains royaumes envisageaient encore de faire du commerce. Ayant vu des marécages, ils expliquèrent en vouloir une certaine quantité, en échange d'armes. Si un surplus était produit, peut-être envisageraient-ils même d'amener des caravanes militaires, qui ne seraient pas de refus, si jamais des brigands venaient ici.

Elizabeth avait donc un certain nombre d'objectifs à remplir. Son véritable objectif, en réalité, était de renverser Stephen Crow. Sa politique consistant à mettre des mécréants au pouvoir était une politique paranoïaque, et ridicule. L'Ilnia ne parviendrait jamais à menacer l'Hilvanie comme ça. Le simple fait que ces incapables aient pu tuer son père était incroyable. Elizabeth savait que Crow avait une peur incompréhensible de la religion. Aussi évangéliser la population était un bon symbole, qui risquait d'avoir des influences sur les populations ilniennes appartenant encore à Crow. Néanmoins, un certain contrôle de la religions 'imposait, ce qui revenait à lui laisser certes une bonne influence au sein de la population, mais sans la laisser avoir une trop grande influence. Elizabeth devrait aussi trouver des fonds pour sa guerre, et également des armes. Elle expliqua à Brückville qu'ils 'agissait juste de dynamiser le comté, les armes devant servir à châtier les rebelles, mais Brückville n'était pas dupe. Il y a des mois, il aurait tout simplement tué Elizabeth dès qu'elle avait osé tuer un noble, ce qui était un crime impardonnable. Mais il n'était plus sûr de rien pour lui. Nulle doute que, s'il avait décidé d'être fidèle à son devoir, et de tuer Elizabeth, son acte aurait eu des conséquences inimaginables. Le meurtre d'Elizabeth aurait même pu changé le destin de l'humanité, un peu comme une petite boule de neige qui, en dévalant la montagne, créé une immense avalanche.


Notes de l'auteur


Aucune source d'inspiration à signaler, cette fois, si ce n'est celle du premier chapitre d'une campagne d'Az-Vitrazhas, où j'ai essayé, dans la partie, de faire en sorte, si lez niveau de population descendait en-dessous d'un certain seuil, la partie soit un échec. Néanmoins, cela n'a pas marché. La map reste ainsi plutôt simple, ce qui ne devrait pas décevoir ceux ayant trouvé difficiles les autres missions. Une partie qui est donc une sorte d'intermède, en gros.

J'ai notamment essayé d'intégrer dans le scénario des dialogues, afin de rendre tout cela plus vivant, sans toutefois essayer de trop rallonger le texte, qui est déjà bien long... Au sujet du test, là encore, faute de temps, je n'ai pu tester que le début, sans rencontrer la moindre difficulté. Je ne pense donc pas que finir cette mission sera difficile. Vous devriez réussir sans rencontrer trop de difficultés. Du moins, je l'espère...


Galerie photo



Lien pour télécharger la map : http://files.filefront.com/Barbarius+I+09map/;11915619;/fileinfo.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Ven 30 Jan 2009 - 0:15

MAJ de la mission 08 :

  • Suppression d'un groupe de massiers appartenant au Porc ;
  • Suppression des catapultes, trébuchets, béliers, et tour de siège. J'ai néanmoins laissé les mantelets, même si la mission peut être finie sans eux ;
  • Rajout de fer sur la montagne du NO pour essayer de fair ejoli.


Nouveau lien : http://files.filefront.com/Barbarius+I+08map/;13136168;/fileinfo.html


Dernière édition par Barbarius le Ven 30 Jan 2009 - 7:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attila
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : Colomiers à côté de Toulouse(31)
Nombre de messages : 10293
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Ven 30 Jan 2009 - 6:50

Ton nouveau lien mène à la mission 8! :#4: etoné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbarius
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie solo contre IA
Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 20/06/2006
Localisation : Le Havre
Nombre de messages : 5778
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Ven 30 Jan 2009 - 7:22

Oui, c'est une MAJ de la mission 08 afin d'empêcher certains petits malins d'utiliser des catapultes pour réussir la partie lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attila
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Age : 27
Masculin
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : Colomiers à côté de Toulouse(31)
Nombre de messages : 10293
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Dim 1 Fév 2009 - 21:04

Ah ok,je croyais que c'était le nouveau lien de la mission 9,je suis devenue aveugle! boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Labreck
Ancien Seigneur Templiers
avatar

Type de partie préférée : partie multi contre autres joueurs
Age : 22
Masculin
Date d'inscription : 13/08/2007
Localisation : Québec, Qc, Ca
Nombre de messages : 10895
Victoires de Campagnes :

MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   Dim 1 Fév 2009 - 23:00

MAJ, suite à mon test :D

PS: Je viens de voir comment a fait Attila, au final c'est exactement ça que j'ai fait faut croire (j'avais juste commencé à essayer apr el moyen conventionnelle).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eu.starcraft2.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques de l'Empire de Barbarius, Acte I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le scénario des Chevaliers du Néant
» Les chroniques de la lune noire (FROIDEVAL, LEDROIT/PONTET)
» Empire VS Orques sauvages et Night goblins ;)
» Vente costume style Empire
» [CR] Empire of the Sun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stronghold Crusader Les Templiers :: Le champ de bataille :: Campagnes en Solitaire :: Campagne sur Stronghold 1er-
Sauter vers: